Transitions

par Entropia, Yves COCHET

La construction d’une société de décroissance est aussi et beaucoup affaire de mesures fortes, rompant avec l’idéologie et l’organisation de la société de croissance, mais en même temps socialement acceptables. Comment enclencher une dynamique de l’alternative que la société tout entière s’approprierait ? Yves Cochet et Arthur Mitzman, chacun de leur point de vue, tracent quelques pistes programmatiques sur ce chemin inédit, fait d’embûches et de défis. Quant à Bernard Guibert, il argumente pour un recours à la planification délibérative et décentralisée et à l’intervention publique autour de nouveaux indicateurs de décroissance.